VOA Afrique utilise Facebook Live pour couvrir les élections au Niger

Capture d’écran d’un direct de Nicolas Pinault, envoyé spécial de VoA Afrique au Niger.

 

Utiliser Facebook Live pour plonger les internautes dans l’actualité, c’est ce qu’a fait Nicolas Pinault, envoyé spécial de VoA Afrique chargé de couvrir le premier tour des élections présidentielles au Niger. Une initiative qui a plu aux auditeurs, très engagés sur la page Facebook de VoA Afrique, qui commentaient en direct les événements.

Au Niger du 15 février au 5 mars, Nicolas Pinault a couvert le premier tour des présidentielles pour VoA Afrique. « Je décidais de faire des directs lorsqu’il y avait une annonce importante ou pendant des conférences de presse », comme lors de l’annonce des résultats par la CENI, la Commission électorale nationale indépendante. Une vidéo vue environ 7 000 fois, mais qui ne suscite pas beaucoup de réactions : les internautes ne sont pas encore habitués à l’outil. Mais au fur et à mesure que Nicolas Pinault poste ses vidéos en direct sur Facebook, elles sont de plus en plus vues, et de plus en plus commentées.

« C’est vraiment pratique pour les directs parce que c’est gratuit et il n’y a pas besoin de connexion satellite. La difficulté, c’est cependant d’avoir une bonne connexion, parce que la 3G, ça n’existe pas partout au Niger » explique-t-il. Le direct le plus vu est sans doute le plus important de tous, mais aussi celui qui a la plus mauvaise résolution. Il est réalisé alors que Mahamadou Issoufou, le président sortant qui arrive en tête au premier tour, s’exprime depuis le Palais présidentiel au Niger le 26 février à 13 h 13. La vidéo a été vue plus de 53 000 fois, et les internautes sont nombreux à réagir.

D’abord réservée à iOS et aux célébrités, la fonctionnalité Facebook Live s’est élargie fin 2015 à tous les Américains, puis aux Français mi-février 2016, et enfin à Android quelques semaines plus tard. Avec cette fonctionnalité, Facebook entre en concurrence directe avec les applications Meerkat et surtout Periscope, l’application de Twitter qui a déjà marqué quelques événements de sa présence.

VoA Afrique étant beaucoup plus présent sur Facebook, avec plus d’un million de likes, que sur Twitter, avec à peine plus de 5 000 abonnés, le choix de Facebook Live était évident. Alors que VoA Afrique n’a jamais voulu utiliser les applications Meerkat et Periscope, il n’y a eu aucune hésitation à se servir de cette nouvelle fonction qu’est Facebook Live. Intégrée à Facebook, elle ne nécessite pas d’application supplémentaire, seulement un smartphone et une bonne connexion.

Facebook Live permet donc de faire du journalisme vidéo sans matériel particulier — mieux, les vidéos en direct, même celles qu’une qualité contestable, sont plus efficaces que les vidéos publiées après coup, même de meilleure qualité. Comme l’explique Facebook dans un message diffusé sur son blog, « nous constatons un très fort intérêt pour les vidéos live, les gens regardent une vidéo trois fois plus longtemps quand elle est en direct. » Avec Facebook Live, le réseau social s’impose une nouvelle fois comme un acteur incontournable sur le web.

1 thought on “VOA Afrique utilise Facebook Live pour couvrir les élections au Niger

Comments are closed.

Horizons Médiatiques

Le monde raconté par les étudiant·es du Master Nouvelles Pratiques Journalistiques de l'Université Lumière Lyon 2.