Espagne : une coopérative de médias indépendants nommée « El Salto »

Les six premières éditions du journal El Salto.

Un journal indépendant qui change la société ? Cela paraît utopique et pourtant, c’est le défi que s’est lancé le journal espagnol indépendant Diagonal et une vingtaine de médias. El Salto c’est bien plus qu’un journal, c’est la première coopérative de médias indépendants espagnols.

Actuellement, de nombreux médias connaissent une double dépendance. La dépendance, c’est d’une part la dépendance vis-à-vis du champ politique, et d’autre part la dépendance vis-à-vis du champ économique. Pour échapper à cette industrie médiatique, des médias alternatifs et non-marchand voient le jour depuis quelques années. C’est le cas pour El Salto, un journal qui ne dépend ni des entreprises et de leur publicité ni des gouvernements. Ses créateurs ne cherchent pas à sortir le premier scoop pour avoir la meilleure audience, mais endossent le premier rôle du journaliste : avoir une conscience citoyenne et démocratique.

Un projet mûri longuement

Tout a commencé dans les années 80 lorsqu’un groupe de personnes a imaginé un moyen de relater les événements à contre-courant des informations « mainstream » qui inondent les quotidiens : le bulletin Molotov apparaît et publie 39 numéros. En 1994, Molotov fusionne avec l’agence de contre-information UPA, et constitue le collectif UPA-Molotov. En 2000, cette dynamique donne naissance au mensuel Molotov qui publie 43 numéros au format tabloïd. Le dernier numéro de Molotov est publié en décembre 2003.

Loin de disparaître, le magazine va subir une véritable mutation. C’est la naissance du site d’information et journal bimensuel Diagonal distribué dans tout l’État espagnol. Douze ans et 284 numéros plus tard, Diagonal fait un nouveau pas en avant… El Salto, qui signifie « saut » en castillan, est la première coopérative de médias indépendants en Espagne. Le 15 décembre 2016, le journal Diagonal a donc publié son dernier numéro, mais c’était avant de faire le grand saut.

Un journalisme nouveau

Impulsé par le journal Diagonal et une vingtaine d’autres médias dont le média féministe Pikara Magazine, la revue Pueblos, le site d’informations économiques El Salmón ContracorrienteAraInfo en Aragon, Bostezo à Valence et d’autres collectifs audiovisuels comme Siberia TV, El Salto a entamé une campagne d’information depuis novembre dernier pour 6 mois, afin d’atteindre le premier objectif de 10 000 abonnés et être totalement indépendant. Si El Salto a déjà sorti un numéro zéro, les lecteurs pourront jouir dès le mois prochain du premier numéro. Au mois de mai, le nouveau site internet sera accessible. La revue promet déjà un journalisme qualitatif et rigoureux.

El Salto se démarque largement des médias déjà existants avec un journalisme nouveau : ses créateurs proposent à chaque personne voulant participer au projet de les rejoindre « pour avoir une plus forte portée » et se veut être un média financé uniquement par ses lecteurs. De plus, c’est un média participatif puisque les gens peuvent prendre part à ses décisions stratégiques. Les journalistes à l’origine du projet ont rédigé un manifeste, très engagé : “Ils nous disent : celui qui paie a accès à tous les contenus. Nous répondons : toute information doit toujours être accessible dès le premier moment. Tes ressources ne doivent pas limiter ton droit à l’information”.

Horizons Médiatiques

Le monde raconté par les étudiant·es du Master Nouvelles Pratiques Journalistiques de l'Université Lumière Lyon 2.