Un partenariat entre El País et Amazon pour promouvoir le journalisme de demain

logos des partenaires de l'evenement
Logos des partenaires de l’événement.

 

Le premier quotidien généraliste espagnol s’associe une nouvelle fois avec le géant américain de la vente en ligne pour la seconde édition de la « Beca » (bourse) Amazon-El País. Lancée le 22 février dernier, son principe est simple : rédiger un essai sur le thème du « journalisme à l’ère numérique », le tout sans dépasser le seuil des 1 000 mots. Les auteurs les plus avisés se verront offrir, entre autres, un voyage au prestigieux Festival international du journalisme de Pérouse, en Italie.

La problématique est forte vu les bouleversements auxquels doit faire face la profession depuis une dizaine d’années : comment pratiquer le journalisme dans notre ère numérique ? Les participants avaient jusqu’à ce vendredi 4 mars pour répondre à cette question. Les essais peuvent être écrits en français, en anglais, en espagnol, en allemand ou en italien et deux conditions doivent être remplies au préalable : être âgé de 18 à 25 ans et issus d’une formation universitaire en Europe.

Direction l’Italie pour les vainqueurs 

Après délibérations, cinq lauréats, plus un élève de l’école de journalisme d’El País, remporteront un voyage en Italie tous frais payés pour assister au Festival international du journalisme de Pérouse. Une belle récompense pour ces reporters en herbe, qui passeront donc une semaine dans l’épicentre annuel de l’innovation dans le domaine des médias. Autre avantage, et pas des moindres, les cinq essais seront publiés dans les journaux partenaires de l’évènement — El País bien sûr, mais aussi le quotidien italien La Stampa et le site allemand DWDL.de.

L’année dernière, les cinq lauréats avaient vu leurs écrits publiés dans le quotidien anglais The Guardian, en plus des titres précédemment cités. Derrière cette initiative, une volonté d’encourager les futurs journalistes à réfléchir sur l’avenir de ce métier, fortement touchée par la révolution numérique. Mais aussi et surtout pour les titres de presse écrite, une opportunité de gagner un peu de crédit auprès d’une nouvelle génération de lecteur et de rédacteurs, a priori plus attirés par le web.

Partenaires de longue date

Pour une visibilité accrue, les textes rédigés par les lauréats seront également disponibles à l’achat sur le Kindle Store d’Amazon au format eBook. En effet, le leader mondial du commerce en ligne profite aussi de l’occasion pour afficher ses intentions dans le domaine de l’information. D’autant plus que le groupe Prisa, propriétaire d’El País et première entreprise médiatique d’Espagne, est l’un des premiers organes de presse européens à avoir concrétisé un accord avec la multinationale en 2009 pour rendre ses titres disponibles sur Kindle, la liseuse électronique d’Amazon.

Ce nouveau partenariat initié l’année marque donc une étape supplémentaire dans les relations entre Amazon et le quotidien généraliste. L’agence de presse ibérique Europa Press rapporte les propos du directeur d’El País, Antonio Caño sur le sujet : « l’expérience de l’année dernière fut très enrichissante et nous voulons continuer à apprendre. Cette collaboration entre Amazon et El País est un exemple clair de l’importance des synergies dans le monde actuel ». En d’autres termes, une aubaine pour cette institution journalistique espagnole qui peine à se relever d’une crise sans précédent dans son histoire, il y a maintenant plus de trois ans.

Horizons Médiatiques

Le monde raconté par les étudiant·es du Master Nouvelles Pratiques Journalistiques de l'Université Lumière Lyon 2.