Le magazine Spirou à l’assaut de l’actualité

groom
Si le succès est rencontré, le magazine Groom, sorti le 7 janvier, sera semestriel.

 

Les éditions Dupuis ont décidé de s’attaquer à un créneau qui, d’habitude, ne les concerne pas : l’actualité. À l’heure du numérique, les pères du magazine jeunesse Spirou ont au contraire misé sur une sortie en kiosque le 8 janvier d’un nouveau genre, celui de la revue dessinée d’information. Son nom ? Groom. Son but ? Décrypter l’actualité… en bande dessinée.

« 2015 en BD pour comprendre 2016 », le principe de Groom est assez simple, et pourtant résonne comme inédit. Dans ce premier numéro de 100 pages tiré à 50 000 exemplaires, les grands événements de l’année passée sont repris, analysés et mis en dessin. Près de cinquante grands auteurs de BD, accompagnés d’experts en géopolitique ou bien en sociologie se sont prêtés au jeu. Ils ont réussi à vulgariser et mettre sur planche de BD les informations marquantes de l’année, comme les attentats à Charlie Hedbo, la crise migratoire, l’Ukraine, la montée du Front national ou encore la reprise des relations entre Cuba et les États-Unis.

Du factuel et de l’informatif qui passent surtout dans un premier temps par l’humour, mais qui ne fait en rien perdre le sérieux du contenu. Un choix judicieux et susceptible d’attirer une grande majorité de lecteurs enfants et adolescents, d’autant plus assaillis par les médias d’information qui ne sont pas toujours accessibles ni adaptés : « l’information, pour les plus jeunes, n’a jamais aussi bien circulé. Les adolescents sont au courant de tout ce qui se passe, notamment à travers les réseaux sociaux. Or, non seulement ils ne creusent pas forcément les sujets, mais, surtout, ils accèdent parfois à des informations de qualité douteuse », explique Damien Perez, le rédacteur en chef de la revue.

De la BD, mais pas uniquement

Dans Groom, quelques articles de fond, rédigés par des spécialistes et des journalistes complètent les différentes planches. Des dossiers pédagogiques consacrés à la crise des réfugiés sont également disponibles sur le site http://www.spirou.com/groom/. Mais pourquoi un magazine comme Spirou qui s’adonne habituellement à la presse de divertissement, souhaite à son tour s’orienter vers un traitement des actualités chaudes et sérieuses à destination des enfants ? C’est une idée qui a germé au sein de la maison d’édition en janvier 2015, à la suite des attentats contre la rédaction du journal Charlie Hedbo.

Une période pendant laquelle toutes les rédactions de presse jeunesse se sont mobilisées pour tenter d’expliquer aux plus jeunes les attentats. Spirou avait alors lancé un hors-série spécial Charlie, vendu à 120 000 exemplaires et dont la mission était de revenir sur ces actualités tout en rendant hommage. Un succès fièrement rencontré par la maison d’édition, qui a su voir à ce moment-là l’opportunité de se faire une place au sein d’un marché encore non exploité en France : la revue dessinée d’information à destination des enfants. Et si le succès est au rendez-vous pour le premier numéro, un second sur le thème des réseaux sociaux devrait voir le jour en septembre.

Horizons Médiatiques

Le monde raconté par les étudiant·es du Master Nouvelles Pratiques Journalistiques de l'Université Lumière Lyon 2.