Les pierres, du marabout au scientifique

La lithothérapie revient en force depuis quelques années, portée par quelques stars et influenceurs qui se disent « guéris » par le pouvoir des pierres. L’origine de cette croyance est ancestrale mais les scientifiques donnent une opinion plus que sceptique sur la pratique.

Les lithothérapeutes sont légion sur Internet : du marabout vous promettant une virilité retrouvée grâce à l’œil de tigre à la naturopathe diplômée en Reik i. Ceux que nous avons interrogés disent tous utiliser le pouvoir de vibration des pierres. Il repose selon eux sur un grand principe : celui des vibrations. Chaque pierre posséderait ainsi sa propre énergie vibratoire interne qui entrerait en résonnance avec d’autres énergies, en l’occurrence celle de l’utilisateur de la pierre. Ainsi, les pierres auraient un pouvoir de guérison, de purification ou encore d’apaisement selon leur nature. Néanmoins aucune étude scientifique ne corrobore ces théories. Une chose dont les commerçants de ces pierres ont bien conscience : « Pour éviter les escrocs, je vous invite à réaliser des lectures sur des sites ou des livres renommés afin de vous faire votre propre avis. Il n’existe en effet pas d’études scientifiques attestant le pouvoir des pierres » nous confirme un membre de France-minéraux, leader français dans le commerce des précieux minéraux.

Un phénomène sous influence

Des influenceurs comme Georgia Secret, une instagrameuse qui a fondé son business sur la pratique du Yoga, ou encore Chloe Bloom, fitgirl très axée sur le développement personnel, font partager à leur communauté – de plusieurs centaines de milliers de followers – leurs trucs et astuces pour utiliser les pierres dans la vie de tous les jours. Elles prodiguent des conseils comme « recharger ses pierres à chaque pleine lune, dans un bol tibétain ou encore avec de la nacre », orientent sur les pierres à utiliser en cas de maladie inflammatoire, auto-immune, ou même en fonction de votre signe astrologique… Des dires très appréciés par leur communauté dont la plupart commente « ressentir de réels effets » et qui les remercie.

View this post on Instagram

🌙La première fois que j’ai travaillé avec le tarot de Marseille, c’est cet arcane qui m’est apparu, dans ce sens, à l’envers. Le pendu. Arcane XII. Il venait répondre à la question : comment mes profondeurs se manifestent-elles ? ‘ Je vous avoue que cet arcane faisait partie de ceux dont j’avais peur. Et puis, en faisant mieux connaissance, j’ai appris à l’aimer. Et par extension, je me rends compte qu’il en va de même dans nos relations avec les autres. Plus nous apprenons à connaître quelqu’un, mieux nous connaissons les difficultés traversées, les failles, et les murailles de protection érigées pour tenter de tenir le coup. 🌹Un simple échange avec une personne vous paraissant renfermée et distante suffit parfois pour changer totalement la perception que vous vous faisiez d’elle. Le voile se lève et vous vous rendez compte qu’il s’agit de quelqu’un de formidable. ´ Mon professeur de Tarot nous a dit un jour : On juge quand on ne comprend pas. Quelle justesse dans ces mots. ´ 🌹Avec le pendu, on regarde les choses depuis un autre point de vue. On sait voir différemment. On sait voir sous un autre angle. Tel un artiste. Avec lui, on est capable de voir la Beauté partout, dans n’importe quelle situation. ‘ ✨Et si on essayait plus souvent de faire notre «Pendu » avec les autres ? Plutôt que de « catégoriser » une personne sans même la connaître, plutôt que de la juger, si on essayait d’apprendre à la voir avec de nouveaux yeux ? De regarder les choses autrement ? Et si on s’entraînait à voir le Beau partout, en chacun ? Et si on CHOISISSAIT d’éclairer chaque personne, chaque situation avec un regard empli d’Amour ? 🔥RDV CE SOIR À 20h POUR LE LIVE🌟😻 #Karmasana #Tarot #LePendu #Tarologie

A post shared by Georgia Horackova ☄︎ (@georgiasecretsyt) on

Conférer un pouvoir aux cristaux n’est pas une pratique récente : les travaux de Théophraste en parlent dès 300 avant JC. A une époque où les connaissances médicales étaient si peu développées, conférer des pouvoirs mystiques à des objets naturels n’est pas aberrant. Aujourd’hui, cette pratique n’est pas du tout reconnue par la médecine.

« Nous n’avons jamais constaté un quelconque effet sur notre santé  »

Nous avons voulu poser la question aux experts des pierres : les gemmologues.  Ces scientifiques côtoient quotidiennement les cristaux pour en étudier l’essence. Aurélien Delaunay, directeur du Laboratoire Français de Gemmologie, ne voit aucune efficacité dans les pierres, il explique : « malgré nos contacts quotidiens avec les gemmes nous n’avons jamais constaté un quelconque effet sur notre santé. » Pour ce qui est des vibrations des pierres – tant plébiscitées par les lithotérapeutes – elles ne seraient pas propres à ses objets minéraux. En effet, « les vibrations peuvent être émises par n’importe quel corps matériel à partir du moment où ce corps a été contraint de quitter une position d’équilibre », explique-t-il. L’énergie qui provient de la pierre n’est donc pas d’origine interne mais bien une conséquence d’une manipulation extérieure.

Enfin, et c’est peut-être – selon certains gemmologues – de là que viendrait la théorie à la base de la lithothérapie, « il est vrai que certaines pierres émettent une force que l’on peut rapprocher d’un champ électromagnétique, c’est le cas du quartz par exemple, dont on utilise cette particularité pour l’horlogerie », explique le chercheur. Cela repose sur des propriétés piézoélectriques : « Il apparaît à la surface de ces corps, quand on les soumet à des pressions, des charges électriques.  Inversement, l’application d’une tension électrique sur ces mêmes surfaces donne lieu à une modification des dimensions des cristaux. Il y a là un moyen de transformer un signal électrique en déformation mécanique et réciproquement. »

Horizons Médiatiques

Le monde raconté par les étudiant·es du Master Nouvelles Pratiques Journalistiques de l'Université Lumière Lyon 2.